Jour de spectacle...

Jouer une pièce de théâtre, c’est aussi toute une préparation…

La veille du spectacle, je m’assure de n’avoir rien oublié en ce qui concerne les accessoires, le dernier check…

Le samedi matin, 9h pétantes, l’équipe de montage ainsi que la régie se donnent rendez-vous à la salle de spectacle (en principe 5 personnes).

Mise en route par un petit café pour l’équipe, et déjà le responsable de l ‘éclairage, Pascal est en train de regarder de plus près ce que nous avons comme matériel lumière et son mis à  disposition et qui nous réserve très souvent de grosses surprises. Et moi, metteur en scène je me penche sur la configuration de la scène, qui hélas très souvent n’a même pas de coulisses, ni de rideau de fond de scène… Heureusement nous nous déplaçons avec des paravents, et parfois de grands morceaux de tissu noir pour faire office de pendrillions… Ce qui nous permet de faire des coulisses.

La matinée n’est pas de trop pour résoudre tous les petits problèmes. Une pause casse-croûte vers 12h30, reprise vers 14h, car l’ensemble de la troupe est convoquée vers 16h/17h. Nous faisons ensuite un filage technique du spectacle afin de prendre nos repères sur scène. Nous sommes huit comédiens dans la troupe et les loges sont pas toujours adaptées pour recevoir tant de monde et suspendre nos costumes de scène, il faut parfois improviser, s’entasser, déplacer miroirs ou portants…

Après on en rigole entre nous et ses petits désagréments font souvent les meilleurs souvenirs…

19h Une collation nous attend avant le spectacle…

20h Toute la troupe se prépare dans les loges et chacun notre tour nous scrutons vers la salle, car nous aimerions un peu de monde…

20h30 les trois coups!!! et le spectacle démarre… les premiers rires se font entendre dans la salle, nous allons tous, donner le maximum de nous mêmes.

22h fin du spectacle.

C’est toujours au final, une bonne journée, un peu de stress, mais quelle récompense d’entendre la réaction et les applaudissements du public.

Avant de se quitter, on se retrouve autour d’un pot et même en cette période, autour de la galette des rois…. ça sent la couronne pour certains…

Et dire que nous remettrons ça, prochainement. Quelle chance !!!

  • 0

Quel texte choisir ?

Pourquoi avoir choisi un texte de Jean-Paul Alègre?

Je suis tombé par hasard sur deux pièces, « Jeux de planches » et « Théâtrogrammes », et en les lisant, j’ai très vite été séduit par l’écriture de cet auteur, une écriture moderne et pleine d’humour.

Jean-Paul Alègre est un auteur à la « hauteur » (selon sa propre expression), joué par énormément de troupes de théâtre amateur et ces œuvres ont été traduites dans une vingtaine de langues, c’est dire le succès de cet auteur.

J’ai monté un spectacle après avoir choisi une vingtaine de saynètes dans les deux pièces et ma foi le résultat est assez intéressant, compte tenu des réactions du public.

En ce qui concerne la distribution des personnages, je la fais au fur et à mesure de mes lectures, je lis plusieurs fois la scène et je visualise les personnages… Je commence à bien connaitre les huit comédiens qui constituent la troupe « En Scène », et je les vois de suite incarner tel ou tel personnage… ou pas…

Ensuite arrive la mise en scène : je laisse une grande liberté de mouvement sur scène aux comédiens, je n’ai pas d’apriori ni de plan de mise en scène… Mais au bout de plusieurs répétitions, cela vient spontanément et naturellement, je me base la plupart du temps sur mon intuition…

  • 0

Paul :